Une avancée majeure en photonique silicium

© Photo par Nicolas Taffin

Dans le cadre d’une collaboration entre Frédéric Grillot, Professeur à Télécom ParisTech au sein de l’équipe GTO, et John Bowers, Professeur à l’Université de Californie à Santa Barbara (UCSB), de nouvelles sources optiques ont été mises au point dont les performances sont prometteuses pour les télécoms et les réseaux. Ces lasers faiblement énergivores et très stables en température ouvrent ainsi de nombreuses perspectives d’amélioration pour les systèmes de transmissions très haut-débit, les datacoms, sans oublier les supercalculateurs. Les résultats viennent d’être publiés dans la revue Applied Physics Letters, éditée par AIP Publishing (lien vers l’article).

Une nouvelle technologie d’élaboration de composants III-V par croissance directe sur le silicium vient d’être proposée. Cette prouesse technologique permet d’obtenir des composants présentant des performances remarquables en termes de puissance de sortie, de courants d’alimentation et de robustesse à la température. Les résultats montrent aussi une stabilité accrue de ces sources vis-à-vis des réflexions parasites, un point crucial pour la production de systèmes de communication à bas coût, sans isolateur optique. Les géants industriels comme Nokia, Bell Labs, Cisco mais aussi les GAFA fondent beaucoup d’espoir sur cette technologie pour développer la prochaine génération de systèmes optiques opérant à très haut débit.

Plus d’informations sur ces résultats et le domaine de la photonique sur le site de Télécom ParisTech (ici).

Laisser un commentaire