Chercheur en vue : Fabian Suchanek

Fabian Suchanek est professeur à Télécom ParisTech. Il a rejoint l’école en 2013. Au sein du LTCI, le travail du chercheur porte sur les graphes et plus particulièrement sur les bases de connaissance. Il s’occupe à la fois de la construction automatique des bases de connaissance mais aussi de la fouille de données dans ces bases. Cette fouille de données trouve des motifs ; par exemple, si une personne est mariée et réside dans une certaine ville, il est fort probable que son époux/se y vive également etc. La fouille de données peut également trouver quels sont les attributs obligatoires d’une classe d’entités (tel que l’âge pour une personne) et quels sont les attributs optionnels (tel que l’époux d’une personne). Et un travail de recherche, mené avec ParisSud, le centre Inra de Montpellier et Inria Rennes, porte sur la fouille de clés, à savoir une clé est une combinaison d’attributs qui identifie une entité de manière unique (pour une personne, cela va être son prénom, son nom et sa date de naissance par exemple). Pour le chercheur, il s’agit à chaque fois d’établir des « contraintes » qui vont servir à nettoyer les bases de données. Fabian Suchanek travaille également sur les trends historiques, en collaboration avec l’Université de Stockholm : ces travaux permettent notamment de tracer l’évolution de l’espérance de vie à travers les âges.

 

Elvis Presley dans la base de connaissance Yago

En parallèle, depuis 2013, Fabian Suchanek a principalement continué à développer la base de connaissance dont il est le fondateur, Yago. Fruit d’une collaboration avec l’Institut Max Planck, celle-ci est aujourd’hui l’une des plus grandes bases publiques de connaissance créée à partir de Wikipédia, et son code source a été dévoilé en 2017, année du dixième anniversaire de sa création (voir notre interview).

Le chercheur et son équipe ont par ailleurs été distingués en 2018 par le Seoul Test of Time Award de la 27ème International World Wide Web Conference, ainsi que par le “Prominent Paper Award” en 2017, qui récompense chaque année une publication exceptionnelle en termes de contenu et d’impact de la revue The Artificial Intelligence Journal. Ils travaillent à présent à une nouvelle version de Yago, toujours aux côtés de l’Institut Max Planck.

 

Un extrait de base de connaissance

 

En 2016, le chercheur a travaillé avec l’Université de Montpellier et la start-up Stim, incubée à ParisTech Entrepreneurs, à améliorer la créativité des ordinateurs, afin que ces derniers inventent des concepts et proposent automatiquement de nouvelles idées.

Ses travaux récents incluent également une collaboration avec Inria et Paris-Saclay sur le concept des bases de connaissance privées. Fabian Suchaneck a ainsi participé à l’élaboration d’un système permettant de rapatrier toutes les données des réseaux sociaux sur une base de données privée.

 

Laisser un commentaire