Le Prix de Thèse DGA 2018 décerné à Louise Jumpertz, docteure Télécom ParisTech

Louise Jumpertz, actuellement post-doctorante à l’Institut franco-allemand de recherches de Saint-Louis (ISL), a reçu le Prix de Thèse DGA (Direction Générale de l’Armement) 2018 pour sa thèse intitulée « Photonique non-linéaire dans les lasers à cascades quantiques moyen infrarouges ».

Ses travaux, conduits sous la direction de Frédéric Grillot (équipe GTO au sein du LTCI), en partenariat avec MirSense, une spin-off de Thales, ont montré que les lasers à cascade quantique sont plus stables que les autres types de lasers et permettent d’assurer une communication efficace par rayon laser même dans des conditions fortement contraintes (conditions atmosphériques de type brouillard, neige ou pluie, ou lors de nombreuses communications simultanées). Cette démonstration ouvre la voie aux communications optiques en espace libre à très haut débit et sécurisées, qui pourraient trouver des débouchés pour les services de secours civils mais aussi pour les opérations militaires.

Les lauréates du prix de thèse (crédits photo : SGA / Erwan Rabot)

Le prix a également été attribué à deux autres jeunes chercheuses, Nadège Kaina (post-doctorante à l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne) et Cécile Pierrot (chargée de recherche à l’INRIA à Nancy). Le Prix de Thèse DGA 2018 a été remis le 22 novembre 2018 lors du Forum Innovation Défense à Paris, en présence de la ministre des Armées Florence Parly.

Depuis 2002, la DGA distingue chaque année de jeunes docteurs ayant bénéficié d’une allocation de thèse financée par le ministère des Armées et s’étant distingués par la qualité de leurs travaux. La sélection s’effectue en fonction de l’intérêt des recherches réalisées pour la communauté scientifique, de leur degré d’innovation, de la qualité des résultats obtenus et de l’impact que ces travaux ont eu sur l’insertion professionnelle du docteur.
Source : https://www.defense.gouv.fr/dga/actualite/prix-de-these-dga-2018-trois-jeunes-chercheuses-distinguees

Laisser un commentaire