Michèle Wigger

Experte en théorie de l’information et des communications, cette jeune chercheuse et maître de conférences a été distinguée en 2016 par une « ERC Starting Grant » pour ses projets de recherche sur les communications numériques orientées tâche et contexte. Les travaux de la chercheuse visent à concevoir des nouvelles techniques de codage pour les réseaux du futur de façon à éviter les incidents de saturation et à diminuer la consommation d’énergie des systèmes. L’objectif étant d’améliorer les performances de l’ensemble des outils numériques d’aujourd’hui selon leur contexte d’utilisation (téléphone portable, voiture autonome, maison connectée etc.). Ses travaux s’effectueront sur quatre grands domaines d’application à savoir les réseaux cellulaires, la coordination d’appareils intelligents, les tests d’hypothèses distribuées et les méga données.

A Télécom ParisTech depuis 2009, Michèle Wigger explore au sein du LTCI tout ce qui a trait à la transmission de l’information. Outre l’ERC, la chercheuse a fait partie des lauréats 2011 du programme « Emergence(s) » de la Ville de Paris pour le projet « Pushing the Performance Limits of Wireless Networks by Exploiting Side-Channels ».

Leave a Reply