Modélisations mathématiques

Modélisations mathématiques

Cet axe est transversal dans le sens qu’il contribue à chacun des trois premiers, représentant un des atouts du laboratoire qui s’intéresse aussi bien aux aspects théoriques que pratiques de la recherche en TCI. Il se décline selon trois volets : la modélisation des contenus, des connaissances et des interactions, la modélisation des réseaux et des systèmes, la modélisation de l’information et de ses écosystèmes.

Les deux défis de l’axe :

  • Le compromis entre la fidélité au réel et l’efficacité du modèle (utilisabilité, calculabilité, adéquation aux besoins) ;
  • La capacité à aborder des problèmes à haut niveau de complexité, impliquant des données hétérogènes, éventuellement massives ou lacunaires, impliquant des incertitudes mal maîtrisées ou des besoins de calcul explosif.